Menu

729 rue Claires Fontaines, 01150 Saint Vulbas

Horaires téléphoniques :

Du lundi au vendredi de 8h à 14h et de 16h à 18h.
Les consultations sont sur rendez-vous.

729 rue Claires Fontaines, 01150 Saint Vulbas

Horaires téléphoniques :

Du lundi au vendredi de 8h à 14h et de 16h à 18h.
Les consultations sont sur rendez-vous.

Ostéopathie et femme enceinte

Avant la grossesse :

Définition de l'infertilité : c'est l'impossibilité de mener une grossesse à terme ou l'incapacité d'obtenir une grossesse naturellement à un moment donné sans qu'il y ai de pathologie particulière, ni qu'il soit médicalement prouvé l'impossibilité d'avoir un enfant.
Elle peut être réversible, avec un suivi médical, et l'ostéopathie peut être un "plus".

L'ostéopathe peut intervenir lorsqu'il n'y a pas de lésions organiques, de dérèglement hormonal, de trouble psychiatrique (comme l'anorexie) et/ou de traitement médicamenteux (type neuroleptique).
Comme il le fait pour le reste du corps, le thérapeute va chercher à libérer la sphère gynécologique des tensions qu'elle subit afin qu'elle puisse remplir son rôle. Il faut ajouter à cela une action plus globale qui peut permettre à la patiente de se détendre, celle-ci subissant généralement une pression importante.

Pendant la grossesse :

Une grossesse est source de grands bouleversements dans le corps de la future maman et peut même être la cause d'un certain inconfort (gène à la respiration, jambes lourdes .) voir de douleurs (mal de dos, sciatiques, problèmes digestifs et urinaires divers etc .).

De plus, au moment de l'accouchement, il est important que le bassin soit libre de bouger pour laisser passer l'enfant, sous peine de prolonger la durée du travail, parfois de plusieurs heures.
Une séance d'ostéopathie est généralement recommandée une semaine avant terme.

Après la grossesse :

Au cours de l'accouchement, différents évènements peuvent avoir des conséquences sur le long terme.

la péridurale peut laisser des raideurs au niveau de la colonne lombaire ainsi que des maux de tête,

la césarienne dont la cicatrice peut créer des adhérences et provoquer des troubles digestifs, gynécologiques et urinaires,

l'épisiotomie ou la déchirure du périnée,

l'extraction instrumentale et l'appuie sur le ventre (pour permettre au bébé de descendre) peut provoquer un affaiblissement du périnée (déjà très présent la plupart du temps) et ses conséquences : fuites urinaires, infections urinaires.

Ces deux derniers points sont également traités lors de la rééducation périnéale et l'ostéopathie vient en complément.

pour plus d’informationsContactez-moi

Consultez également :

actualitésDécouvrez mes actualités
  • Actualité

    Bienvenue sur le nouveau site de votre Ostéopathe !

Voir toutes les actualités